Combattre les 10 idées reçues sur la protection juridique des majeurs
4 février 2018

Le CMBD participe à la conférence sur la protection des majeurs handicapés au Havre

Beaucoup de questions autour de la protection des jeunes adultes handicapés

Samedi matin, la Ligue havraise avait organisé à la salle Cassin une conférence à l’intention des familles de handicapés autour du thème : « La protection des majeurs, les bonnes questions à se poser ». Il s’agissait d’informer les familles sur les nouveaux dispositifs mis en place. « La curatelle et la tutelle constituent les mesures de protection juridique proposées par la loi, mais il existe également des mesures plus souples, comme l’habilitation familiale ou le mandat de protection future, qui permettent de protéger son enfant s’il ne peut pas pourvoir seul à ses intérêts, expliquait René Carlier, vice-président de la Ligue Havraise qui animait la conférence. C’est notre rôle d’association d’informer les parents afin qu’ils puissent assumer leurs responsabilités auprès de leur enfant ».

Christine Lallart, présidente de la grande association d’aide aux handicapés, a remercié tous les intervenants, ainsi que la Ville du Havre pour son soutien logistique. Des représentants du Centre Maurice-Begouen-Demeaux (CMBD), partenaire de la Ligue havraise, ont exposé les différentes mesures de protection existantes et les dispositifs alternatifs. Un notaire a précisé son rôle dans la protection des majeurs. Enfin, la Caisse d’Epargne ainsi que la Carac ont évoqué l’épargne handicap, destinée à assurer des revenus à la personne handicapée qui le souscrit.

De nombreuses questions ont été posées par les participants. « L’avenir de nos enfants est une préoccupation, il faut leur assurer des ressources suffisantes, sûres et faciles à gérer… » confiait la maman d’un jeune adulte atteint de handicap.